samedi 30 août 2008

[Film] Wall-E (2008)

WALL-E
États-Unis, 2008
Réalisation: Andrew Stanton


WALL-E est le dernier être sur Terre et s'avère être un... petit robot! 700 ans plus tôt, l'humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALL-E a développé un petit défaut technique: une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul... Cependant, sa vie s'apprête à être bouleversée avec l'arrivée d'une petite "robote", bien carénée et prénommée EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d'elle, WALL-E va tout mettre en œuvre pour la séduire. Et pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l'univers et vivre la plus fantastique des aventures! (FDC)




Attention quelques spoilers à suivre si vous n'avez pas vu le film...

Il aura fallu du temps, mais je l’ai enfin vu le dernier petit pote de Luxo. Et une fois de plus Pixar enfonce la concurrence 10 mille pieds sous terre. Non seulement la technique est parfaite, mais le scénario et les personnages sont diablement bien écrits (surtout lors de la première moitié du film), le choix des musiques est idéal. Bref, une nouvelle fois Andrew Stanton (et sa clique) nous livre un vrai petit bijou et pour couronner le tout il a saupoudré cette petite merveille de scènes de danse et de référence à la comédie musicale, que demander de plus.


Dès l’ouverture, c’est en suivant la voix de Michael Crawford entonnant le fameux Out There de Hello Dolly! que l’on découvre la Terre façon Wall-E. Une belle entrée en matière qui préfigure les envies d’évasion du personnage mais également la récurrence de cette comédie musicale (dont les extraits sont réellement issus du film et non retravaillés en animation) et de la danse en général. La référence se file et très vite l’on découvre que le petit robot possède une vieille VHS du film qu’il prend plaisir à regarder en boucle. Transformant un enjoliveur en canotier, Wall-E se prend pour Cornelius et Barnabé, esquisse quelques pas de danse autour d’Eve (Put On Your Sunday Clothes) et s’approprie des gestes et sentiments humains (It Only Takes A Moment). Hello Dolly! devient ici un élément de référence, un guide de la vie, de la romance, la dernière étincelle d’une humanité qui a abandonné la Terre et subsiste dans ce compresseur d’ordures aux yeux rêveurs.

Introduction Wall-E - Out There & It Only Takes A Moment


Put On Your Sunday Clothes interprétée par Wall-E


Out There dans Hello Dolly!


Put On Your Sunday Clothes & It Only Takes A Moment dans Hello Dolly!



Une idée qui se retrouve plus loin et s’étend à la danse en général lors de la scène de définition de la danse de couple par l’ordinateur de bord de l’Axium, la nouvelle maison des humains. Une définition qui, mise en parallèle avec un émouvant pas de deux spatial de Wall-E et Eve, servira de véritable étincelle pour redonner l’envie aux hommes de retourner s’installer sur terre.




Au final Wall-E ne nous livre pas seulement quelques séquences de danse en 3D ou un hommage à une comédie musicale culte, mais un réel discours sur la danse. Ce n’est pas tous les jours que l’on voit ça dans un dessin animé.


Note:
note sur 6


Vous avez aimé ce billet? Abonnez vous à mon flux RSS

5 commentaires:

caro a dit…

Belle pensée pour toi quand j'ai vu le film... ce film est un bijou d'intelligence et visuellement superbe. Des séquences de comédies musicales dans un dessin animé c'est quand même énorme.

Tink again a dit…

Caro > C'était génial parce que à part le premier trailer je n'avais rien vu du film et ça a été une grosse surprise! Ce que je trouve remarquable dans cette histoire c'est que ces scènes de film s'intègrent sans problème dans cet univers animé. La maison de Wall-E fait tellement réaliste, le personnage et tellement dans son propre monde de fantaisie, et l'introduction et tellement bien faite que lorsque l'on voir les premières images de Hello Dolly!, ça passe tout seul, on ne se pose même pas la question...

emanu124 a dit…

Ah, je me demandais quel était le rapport entre Wall-E et la danse...
Merci de m'avoir éclairée...

Tink again a dit…

Emanu124 > Oui au premier abord ce n'est pas évident que Wall-E contient de la danse, j'ai été la première surprise. Et IL FAUT aller le voir si tu ne l'as pas encore vu!

Anonyme a dit…

Undeniably believe that which you said. Your favorite reason appeared to be on the internet the simplest thing to be
aware of. I say to you, I certainly get annoyed while people consider worries that they just
don't know about. You managed to hit the nail upon the top and defined out the whole thing without having side effect , people can take a signal. Will probably be back to get more. Thanks

Visit my page :: Nike Air Max

Laissez un commentaire

suivant précédent home