dimanche 26 décembre 2010

[Clip] Papa Don’t Preach (Madonna / James Foley)

C’est reparti donc pour l’exploration des clips de Madonna. Je vous avais laissé en Juin dernier avec Material Girl sortit en 1984. Bond en avant de deux ans, nous voici avec Papa Don’t Preach, autre clip culte de la Pop Star, qui succédait à quatre singles écrits pour diverses bandes originales et dont les vidéos ne sont que des accumulations d’extraits des films en question.

A suivre… Madonna, de clips en clips


Réalisé par James Foley, le clip met en scène Madonna dans le rôle d’une adolescente enceinte décidant de garder son bébé malgré les dires de ses amis et décide de l’annoncer à son père interprété par Danny Aiello. La chanteuse imposait ici son tout nouveau look inspiré des stars hollywoodiennes des années 50-60 et qui avait déjà fait surface dans le clip de Live to tell. Fini les cheveux en bataille, la superposition d’habits et l’accumulation de bijoux. La pop star s’oriente vers des lignes plus nettes. Coupe garçonne, top marin et jean façon Jean Seberg ou Audrey Hepburn dans les scènes narratives, boucles platines à la Marilyn, bustier noir et capri pants 50s lors des refrains dansés.
Mais c’est surtout le sujet du clip et de la chanson qui vont marquer les esprits dans une Amérique déchirée sur le sujet de l’avortement.



J’ai toujours aimé ce clip. Je ne sais pas trop pourquoi, il n’a rien de spécial, mais je crois que c’est le premier clip que j’ai vu qui racontait réellement une histoire. En le revoyant actuellement, j’aime surtout le T-shirt "Italians do it Better" que je n’avais jamais remarqué et puis évidemment les images de la skyline de New York depuis le ferry pour Staten Island. J’ai également été marquée à l’écoute par la ressemblance de la mélodie au début et surtout à la toute fin avec Die Another Day.

Niveau danse il n’y a rien de vraiment grandiose et c’est assez mal filmé avec la plupart du temps des plans américains qui coupent complètement les mouvements de jambe. C’est clairement le buste et surtout le bustier qui intéressent ici et je trouve le choix des mouvements de bras plutôt bien pensés par rapport à la tenue qu’elle porte (voir la fin du tout premier refrein).

Note:
note sur 6



Vous avez aimé ce billet?

Abonnez vous à mon flux RSS
Votez chez

4 commentaires:

Blythe a dit…

Je m'en souvenais à moitié de ce clip, du thème et de Danny Aiello, j'aimais aussi le fait qu'il raconte une histoire, par contre il est vraiment mal filmé et mal monté, enfin à la manière des 80s quoi.
Et c'est vrai pour Die Another Day !!

Little Dance a dit…

Blythe > Pareil je ne m'en souvenais plus trop du clip, juste que je l'avais bien aimé quand je l'avais vu, il y a longtemps. Et c'est vrai que c'est vraiment pas top la réalisation.

caro a dit…

Pour ma part c'est plus une découverte qu'une re-découverte des clips de madonna, je n'ai jamais été très clip vidéo, ça fait plaisir de les découvrir, même sur le tard...

Little Dance a dit…

Caro > Et bien écoute c'est là pour ça aussi. Il faut vraiment que j'arrive à tenir le rythme... :)

Laissez un commentaire

suivant précédent home