lundi 9 juin 2008

[Videodanse] Evidentia (Sylvie Guillem)

A suivre... 4 types de vidéodanse avec Sylvie Guillem


Evidentia est certainement la vidéodanse la plus connue mettant en scène Sylvie Guillem. Elle a donné son nom a un DVD axé autour de la danseuse qui regroupe certains de ses travaux pour la caméra et des extraits de ses œuvres préférées. C’est également la seule vidéodanse qu’elle a réalisé et chorégraphié elle-même.



Il s’agit ici donc d’un portrait de la danseuse sous forme de vidéodanse. Si on passe outre son accent un poil trop français quand elle parle anglais, je trouve la démarche assez intéressante même si parfois maladroite notamment avec les gros plans sur son visage qui grimace. Ceci dit je trouve que c’est aussi ce qui fait le charme de cette œuvre. Un peu brute et pas vraiment parfaite. Et puis j’aime beaucoup le traitement en noir et blanc qui souligne les superbes lignes de son corps.

Note:
note sur 6





Vous avez aimé ce billet?

Abonnez vous à mon flux RSS
Votez chez



3 commentaires:

caro a dit…

étonnante cette petite vidéo, et quel accent français ! surtout en début de vidéo. J'aime beaucoup les images en noir/blanc, c'est aussi une superbe danseuse, uniquement de ballet? Bien aimé sur la fin ses cheveux rouges sur la lumière bleutée.

Marj a dit…

aie aie aie, quel fabulissime coup de pied! une paire de pointe par répét ou quoi!!! Aprés je suis d'accord, un petit accent français oui, mais trop non plus, de la juste mesure bordel!

Julie a dit…

Caro > Alors Sylvie Guillem a été étoile de l'Opéra de Paris mais comme elle ne s'est pas entendu avec le management elle est partie en Angleterre et s'est mise à travailler énormément avec des chorégraphes contemporains. Les videodanses à venir sont contemporaines d'ailleurs.

- - - - - - - - - -

Marj > Halalalala le gros plan sur se pointe et sa jambe arquée ou encore celui ou elle fait le grand plié et passe par dessus la pointe ça me donne des frissons à chaque fois. J'adore Sylvie!

Laissez un commentaire

suivant précédent home