samedi 17 février 2007

[Film] Danse ta vie (Nicholas Hytner - 2000)

Center Stage - USA, 2000

Catégorie: Film de danse
Réalisation: Nicholas Hytner
Chorégraphies: Susan Stroman
Avec: Amanda Schull, Zoe Saldana, Susan May Pratt, Peter Gallagher, Donna Murphy, Debra Monk, Ethan Stiefel


Jody vient d'être acceptée en dernière année de l'American Ballet Académie à New York. Dans 6 mois elle devra monter sur scène devant toute la profession et peut-être décrocher son rêve, intégrer la prestigieuse American Ballet Company...



Comme beaucoup de films de danse ce Danse ta vie se base sur une success story ultra basique. Mais l'intérêt du film réside principalement dans ses interprètes - tous étant professionnels ou du moins ayant un background de danseurs - ses chorégraphies (mais j'y reviendrai plus bas dans la section consacrée à la danse)et sa structure. Si il suit le personnage de Jody il s'attarde également sur une poignée d'autres danseurs de l'école, nous montrant un groupe qui se soutient, et rendant ainsi le tout plus vivant et un tantinet intéressant.

Bien sûr, du fait qu'ils soient principalement des danseurs, le jeu des acteurs n'est pas parfait, mais tout à fait acceptable. L'histoire quant à elle fait parfois plouf avec sa ribambelle de clichés: l'anorexique, la fille qui a une technique approximative mais qui est superbe dès qu'elle rentre sur scène, la rebelle qui a une technique remarquable et qui ne l'exploite pas comme elle le devrait et surtout surtout le cours de jazz dans une grande école new-yorkaise... Mais, en grande partie grâce à la qualité de la danse, le tout reste parfaitement regardable.


©2000 Columbia Pictures, Inc.


Note:
note sur 6



La danse dans le film

Pour une fois ce sont de vrais danseurs dans les rôles principaux donc, comme dit plus haut, et d'un seul coup on y croit. Pas de montage étudié pour coller un corps de danseuse sur le visage de quelqu'un qui n'a jamais dansé de sa vie, on a droit à des petits plans séquences, des beaux panoramiques en gros plans, la danse respire!

Au niveau des chorégraphies, d'une manière générale, non seulement on les voit la plupart du temps en entier et non tronquées, mais en plus elles restent plutôt intéressantes dont notamment la chorégraphie finale de l'audition qui mélange plusieurs styles. Rentrons un peu plus dans le détail. De part son statut de film de danse, Center Stage propose non moins de 17 séquences dansées (sans compter les petits passages d'une poignée de secondes nous montrant par des fenêtres ou portes entre-ouvertes des bribes de cours). C'est partit...



- - - - - - - - - - -

Scène 1: Auditions de Jody & Eva


du début jusqu’à 2’24


Une séquence ultra basique pour ce style de film qui nous montre des bouts de cours de danse. Rien de particulièrement exceptionnel dans la chorégraphie ou la réalisation, mais cette séquence d’ouverture nous permet de faire la connaissance (aussi bien au niveau de leur technique en danse que de leur caractère) des deux personnages féminins principaux.


- - - - - - - - - - -

Scène 2: Premier cours à ABA



Ce que j’aime dans cette scène c’est qu’elle nous montre d’une part le déroulement basique d’un cours de danse (la barre, puis quelques pas techniques au centre, puis les sauts) avec le professeur qui indique à chaque fois le terme technique pour le pas. Comme si il s’agissait d’inclure le spectateur dans le cours, un petit cours par procuration en quelque sorte. Bien sûr la scène permet également de nous présenter un peu plus et une bonne fois pour toutes, tous les élèves que l’on va suivre lors du film.


- - - - - - - - - - -

Scène 3: Gala de bienfaisance



Une séquence qui montre deux extraits du répertoire classique (Le pas de quatre des cygnets du Lac des cygnes et la scène du balcon de Roméo et Juliette)


- - - - - - - - - - -

Scène 4: Découverte de la scène


de 2’02 à 2’35


Minuscule passage que j’ai hésité à garder à cause de sa durée, mais finalement je le trouve très sympa. J’aime les petits détails qui sont mis ici et là dans le film pour montrer la passion de ces danseurs. Parfois ils sont un poil trop culcul ou voyants (comme par exemple leurs regards émerveillés lors de la représentation du gala de charité), mais celui là je le trouve vraiment bien dosé. C’est tout court, c’est juste un instant de plaisir, une vignette, et je trouve ça très bien.


- - - - - - - - - - -

Scène 5: Une semaine de cours


de 4’24 à 9’00


Je trouve cette accumulation d’extraits de cours bien moins intéressante que la scène 2 évoquée plus haut. On perd le côté intimiste "venez on vous invite à prendre le cours avec nous" pour se focaliser uniquement sur les traits (un peu trop marqués d’ailleurs) des différents protagonistes: la technique pas au niveau de Jody, la gouaille d’Eva, etc. Je trouve ça dommage.


- - - - - - - - - - -

Scène 6: Salsa club


de 3’47 à 5’40 + de 7’15 à 8’24


Ici aussi je dois dire que je ne suis pas très fan de cette scène. J’aime bien le concept derrière, montrer que peu importe le style de danse que tu fais, l’essentiel c’est la passion qu’il y a derrière. Mais une fois de plus c’est un peu trop souligné au marqueur fluo. Et puis la danse est assez bof. Pas nulle, mais sans grande saveur alors que justement ils sont sensé nous montrer qu’ils savent se faire plaisir en dansant autre chose que du classique ultra technique. En gros je trouve que la qualité de la danse dans cette scène ne colle pas avec le message qu’ils essayent de faire passer.

A la suite de cette scène de club il y aura une très courte séquence montrant les cinq danseurs ayant du mal à se concentrer en cours (voir début de la vidéo suivante de 0’44 à 2’32)


- - - - - - - - - - -

Scène 7: Cours de jazz


de 4’44 à la fin + 21 premières secondes de la vidéo suivante


Cette scène par contre fait partie de mes préférées. Même si elle est ultra cliché avec un cours très marqué 80’s et qu’elle donne à voir une ambiance de cours de danse un poil fausse, j’aime l’énergie qui s’en dégage. Je trouve qu’elle réussi dans son discours sur la danse là où justement la scène de salsa échoue. Elle nous montre de la qualité, de la passion, des danseurs qui se font réellement plaisir dans une ambiance fun et très différente des cours de ABA.


- - - - - - - - - - -

Scène 8: Cours audition pour le récital de fin d’année


de 4’23 à 5’40


Rien de bien passionnant dans cette scène. Elle se concentre à travers ce cours qui sert d’audition sur la façon dont certains des personnages sont en train d’évoluer. Bref, basique.


- - - - - - - - - - -

Scènes 9 & 10: Répétition pour le récital de fin d’année


- scène 9: débute à 9’04 de la vidéo précédente et se continue du début de celle-ci à 2’00
- scène 10: de 5’41 à 7’26


Deux scènes montées en parallèle pour montrer la différence d’approche de la danse entre Jonathan et Cooper. Très basique mais qui fonctionne somme toute.
Lors de la scène 10 la répétition se transforme en duel de sauts entre Cooper et Charlie, Charlie venant tout juste de comprendre la relation entre Cooper et Jody. J’aime bien cette scène, son côté très puéril. C’est ultra bateau une fois de plus, mais les deux danseurs sont excellents.


- - - - - - - - - - -

Scènes 9 & 10: Répétition pour le récital de fin d’année


- scène 9: débute à 9’04 de la vidéo précédente et se continue du début de celle-ci à 2’00
- scène 10: de 5’41 à 7’26


Deux scènes montées en parallèle pour montrer la différence d’approche de la danse entre Jonathan et Cooper. Très basique mais qui fonctionne somme toute.
Lors de la scène 10 la répétition se transforme en duel de sauts entre Cooper et Charlie, Charlie venant tout juste de comprendre la relation entre Cooper et Jody. J’aime bien cette scène, son côté très puéril me fait sourire, et puis ça fait très scène de comédie musicale. C’est ultra bateau une fois de plus, mais les deux danseurs sont excellents.


- - - - - - - - - - -

Scènes 11: Représentation du ABC


de 7’30 à la fin


Un extrait du fameux Stars & Stripes de Balanchine. J’aime bien ce ballet et les deux danseurs y sont excellents dedans. J’aime bien aussi le montage de cette scène. La danse est annoncée par la musique, mais ne nous est montrée qu’à partir du grand jeté à la seconde de Cooper. J’aime aussi le fait qu’une partie soit filmée depuis les coulisses à travers le regard de Jody.


- - - - - - - - - - -

Scènes 12 & 13: Répétition des ballets de Cooper et Jonathan


- scène 12: de 1’32 à 5’05
- scène 13: de 5’49 à 6’15


On continue avec les répétitions pour le récital de fin d’année. Cette fois-ci pas de montage en parallèle dans la même scène, mais bien deux scènes distinctes. Ce que j’aime dans la scène de la répétition du ballet de Cooper c’est qu’elle nous donne à voir un peu plus d’éléments de la chorégraphie, et a ainsi un petit effet de teaser car elle propose des mouvements inhabituels pour un ballet classique et l’interprète qui joue Jody est pleine de vie dans la seconde partie de la scène. Ca donne envie de voir la suite je trouve.
La répétition de Jonathan est quant à elle très plate, mais au final l’intérêt est là pour montrer qu’il est dépassé par les évènements et que son choix aveugle dans le casting de Maureen fait que son ballet est en train de lui glisser entre les doigts.


- - - - - - - - - - -

Scène 14: Eva travaille en solo


fin de la vidéo précédente + début de celle-ci jusqu’à 0’31


Court instant assez sympathique. Très basique au niveau de l’intrigue, ce qui me plait dedans c’est son côté intimiste et surtout ses plans assez rapprochés qui nous une Zoe Saldana au port de bras impeccable.

Cette scène est directement suivie d’une répétition sur scène des différentes chorégraphies présentées lors du récital, mais seulement quelques pas nous sont montrés. Rien de réellement intéressant.


- - - - - - - - - - -

Scène 15: Le récital chorégraphié par Jonathan


de 8’00 à la fin


de 1’50 à 5’00


Chorégraphie ultra classique donc comme on s’y attendait depuis le début, et finalement beaucoup plus intéressante au niveau de l’écriture que ce que les extraits de répétition laissaient entrevoir. J’aime bien toute la section de fin avec le pas de deux et les cercles concentriques autour du couple. La scène est coupée en deux avec comme intermède Maureen qui explique à sa mère pourquoi au final elle a laissé Eva prendre sa place sur scène. Un dialogue ultra cliché qui m’énerve un peu je dois dire.


- - - - - - - - - - -

Scène 16: Le récital chorégraphié par Cooper


de 5’09 à la fin


du début à 5’22


Certainement la chorégraphie que je préfère dans l’ensemble de ce film. J’aime beaucoup le début déjà qui joue sur le décalage entre les pas très classiques et les tutus blancs et le morceau de Michael Jackson au moment où Cooper rentre en moto. Je suis moins fan de la partie lente dans l’appartement, mais ça marche quand même et puis c’est grandement rattraper par le final en rouge sur Dance qui est certainement un des meilleurs moments de chorégraphie de ces films de danse teen. J’aime aussi le fait que la chorégraphie soit montrée en intégralité (une dizaine de minutes en tout). C’est frais, ça change, c’est bien écrit, bien pensé, bref intelligent dans son enesemnle. Ha oui et puis j’adore la façon dont Charlie règle sur scène le duel qu’ils avaient commencé tous les deux en répétition (cf. scène 10)


- - - - - - - - - - -

Scène 17: Après 1 an à ABA

En fin de métrage nous avons droit à une dernière séquence qui sert de générique de fin et nous montrece que deviennent tous ces personnages que l’on a suivi. Ainsi on peut voir Eric, Charlie et Eva en train de prendre un cours avec les membres de ABC et Jodi avec la compagnie de Cooper. Ce ne sont que des exercices d’échauffements aux quels nous avons droit mais je trouve que ça fait une belle clôture. Ainsi j’ai trouvé très dommage que cette dernière séquence n’ait pas été mise à disposition sur YouTube au même titre que les autres.







Vous avez aimé ce billet?

Abonnez vous à mon flux RSS
Votez chez

2 commentaires:

Tam a dit…

Le meilleur film de danse que j'ai vu depuis longtemps.Et il n'y a même pas de hip-hop dedans.Je n'en avais jamais entendu parlé avant ce blog donc merci.
Je ne pourrais parlé d'écriture ou du niveau des danseurs car je n'y connais rien, mais ça fait vraiment du bien au yeux.Des chorégraphies bien plus intéressantes que celles du second opus.
Scène de danse favorite: Le final tout entier :)Même si le second ballet est bien plus original, j'apprécie énormément le premier à mon grand étonnement.

Pour ce qui est de la scène de salsa.Je ne suis pas trop d'accord avec toi.Dans le sens ou je ne pense pas que le film tente de faire passer un autre message que"les danseurs de ballet aussi savent s'amuser".Du coup le fait qu'ils ne soient pas bon dans ce genre me fait plutôt "plaisir" en plus de trouver cela logique.
Bref, le scénario est basique mais tellement mieux que "ou mon dieu je ne peux pas sortir avec ce mec parce que je fais du jazz et lui du hip-hop en carton.Nos potes vont trop pas s'entendre".Puis comparer à la suite, ici, les comédiens méritent tous un oscar.

Tink again a dit…

Tam > Yeah, ravie de t'avoir fait découvrir ce film!
Pour la scène de salsa en fait c'est surtout par rapport aux dialogues. Tu as quelqu'un qui trouve que Jodi et Jonathan sont géniaux, et Eric et Eva qui rajoutent qu'ils peuvent être encore meilleurs qu'eux. Hors la danse n'est pas au niveau de ce dialogue. Et ça c'est quelque chose qui m'énerve dans la plupart des films de danse, ils sont incapables de ne pas rajouter des dialogues-commentaires, et d'essayer de nous guider dans une direction. En soit je trouve que la scène est bien telle qu'elle est, ce sont les dialogues et l'idée qu'ils donnent qui m'énerve. Après c'est un détail, je prend toujours un immense plaisir à regarder ce film.

Laissez un commentaire

suivant précédent home